Le Journal de bord du Max Holste MH-1521


Aller/Retour à Auxerre en patrouille avec le Broussard

par Jean-Marc POINCIN le 13 octobre 2007










AH le BROUSSARD !

Le 9 septembre, à Pouilly en Auxois, lors du Meeting AéroMobile 2007 qui présentait voitures et avions anciens, j’avais admiré les 3 MH1521M BROUSSARD réunis en une patrouille mémorable. Intrigué par l’un des avions que je n’avais jamais vu, le numéro 240 F-BNDD, j’interpelais l’équipage, pour en savoir plus. S’ensuivit une longue discussion avec son pilote, Jean-Michel, et Nicolas son Copilote. C’est ainsi que j’appris qu’il était auparavant à l'Amicale Romanaise des Avions Anciens, avant d’être racheté par Jean-Michel, qui le ramena en Bourgogne.


Suite à un échange de Cartes de visite, je reçus de Nicolas l’adresse du superbe site http://bndd.free.fr/ qui évoque avec passion l’utilisation passée et présente du BROUSSARD numéro 240. En retour je lui envoyais quelques clichés de l’avion, pris lors de AéroMobile et une photographie d’époque (issue de nos archives), lorsque l’appareil était codé 315-SK.
Le 7 octobre, je retrouvais Nicolas au Meeting de Dijon-Darois, qui m’invita alors, à un « vol photo », le Week-end suivant, "si les conditions météorologiques sont bonnes".


EN VOL AVEC LE BROUSSARD n°240 F-BNDD


13 octobre au réveil, Dijon est dans le brouillard. Au-dessus de l’aérodrome de Darois, le ciel se dégage, je poursuis jusqu’à Châtillon sur Seine. Midi, appel inquiet de Nicolas, car la brume peine à se lever à Joigny, et il doit ramener l’avion photographe, un ROBIN DR400, pour 15h.... Je l’informe qu’à Châtillon, le ciel est bleu, parsemé de quelques nuages. Le ciel se dégage dans l’Yonne et décision est prise : Rassemblement des troupes.
Le Robin se pose à Châtillon, et aussitôt tout le monde se met à l’ouvrage pour sortir le BROUSSARD.


Je m’installe à l’arrière du ROBIN, pour ne pas être gêné, lors des prises de vues, par les bouts de plans relevés. Le moteur du BROUSSARD démarre, dans un grand panache de fumée.


Le ROBIN décolle en premier, suivi par le BROUSSARD. Les 2 avions se dirigent plein Ouest, en direction de l’Yonne, tout en conservant une bonne distance de sécurité, car de grosses turbulences secouent le Robin. Je me démène tant bien que mal, pour conserver ma « cible » dans l’objectif de l’appareil photographique.


Le BROUSSARD nous croise pour se poser à Auxerre-Branches, où Jean-Michel doit rencontrer un spécialiste radio.


Le ROBIN lui, bifurque vers l’aérodrome de Joigny. Après l’atterrissage, Evelyne notre « copilote » nous quitte, un peu secouée par les turbulences. Changement de monture, et nous roulons vers Auxerre, où je fais la connaissance de Daniel, mon nouveau pilote et de son CESSNA.


Daniel décolle en premier, suivi du BROUSSARD, dans un ciel, de plus en plus brumeux.


L’autofocus de mon appareil photographique « rame », car au fur et à mesure que nous retournons sur Châtillon, le soleil dans sa descente, crée un effet de miroir en traversant la brume. En dernier virage, le petit terrain en herbe de Châtillon, disparaît complètement dans les reflets créés par ce phénomène. Malgré cette gêne, en suivant le BROUSSARD à distance, Daniel pose le CESSNA au seuil de piste.


Tout le monde se dépêche de rentrer le BROUSSARD. De brefs saluts, de grands mercis, et le CESSNA redécolle pour être à Auxerre, avant le coucher de soleil.


Remerciements à Jean-Michel, Nicolas et Daniel, pour cette mémorable journée.


Jean-Marc POINCIN (ARAman)



  www.mh-1521.fr | admin 

















Page générée en 0.052072 secondes